Dépannage et urgence pour votre serrure

Un article récent du Figaro a mis en exergue une recrudescence des arnaques dans le secteur du dépannage à domicile et donc du depannage serrurier. Comment reconnaître les arnaques? Quelques conseils utiles.

D’après le Figaro, quelques 200 entreprises sont dans le collimateur des autorités dans la région parisienne.

Généralement ces entreprises ont un budget publicitaire important. Elles déposent dans les boîtes aux lettres des publicités assorties de divers numéros utiles parmi lesquels se cachent des numéros de sociétés peu scrupuleuses.

QUELQUES EXEMPLES D’ARNAQUES

Une des arnaques les plus courante s’effectue lors d’urgence serrurier, lorsqu’une personne se retrouve bloquée à l’extérieur de son logement. Là où une simple radiographie pourrait permettre d’ouvrir la porte sans endommager la serrure, certains serruriers démontent directement le canon, si ce n’est la serrure entière. Les frais de remplacement de serrurerie peuvent coûter relativement chers, sans compter l’application de tarif serrurier d’intervention exorbitants.

Mais certains professionnels peu scrupuleux profitent également de leurs interventions pour facturer à leurs clients des sommes colossales. Si tel est le cas, mieux vaut refuser de payer et déposer plainte plutôt que de devoir régler une facture pouvant s’élever à plus de 3000 euros.

QUELQUES CONSEILS

Cela signifie-t-il qu’il faut se méfier de toute publicité déposer dans sa boîte aux lettres ? Non, car la publicité est également utilisée par des professionnels des plus intègres.

Généralement, les publicités présentent une adresse. Il peut être intéressant de s’y déplacer si cette dernière est proche pour vérifier que les locaux sont bels et biens ceux d’un serrurier, et nullement des locaux vides. S’il n’est pas possible de se déplacer, une recherche sur Google Maps avec Street View peut permettre de visualiser la rue et le bâtiment.

Il est également possible de vérifier via Societe.com ou encore Infogreffe  que ces sociétés existent bel et bien.

Il peut également être intéressant de se reporter à des annuaires tels que celui-ci qui demandent le numéro de Siren de la société souhaitant s’inscrire sur le site.

Enfin, un autre moyen consiste à se renseigner auprès de sa quincaillerie ou encore auprès de proches pouvant attester du sérieux du professionnel.

Quoiqu’il en soit, il est conseillé de se renseigner en amont pour ne pas se voir contraint dans le cas d’une urgence serrurier, de faire appel à un professionnel dont on a aucune garantie.

Il est également possible de consulter le site de la DGCCRF, Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, et la page relative au dépannage à domicile. Cette dernière présente les éléments que les professionnels du dépannage à domicile doivent respecter.

Pour plus d’informations

Consulter l’article du Figaro, Paris : l’arnaque des dépanneurs à domicile.